Si vous ne vous êtes jamais ennuyé dans un meeting, si vous lisez toutes les communications digitales, si toutes les marques vous parlent, si toutes vos relations managériales se sont passez dans l’écoute, le respect et la motivation, surtout ne lisez pas ce qui va suivre et pourquoi pas partager vos belles histoires.

Nous avons tous une histoire à raconter. Pourtant la vraie, celle qui touche et qui motive un comportement d’écoute, d’achat, de changement, de visite ou d’engagement, n’est pas toujours celle que l’on raconte. Mais plutôt celle que l’on montre et qui est racontée par d’autres.

Il est important de faire rêver nos consommateurs, nos clients ou nos équipes avec une marque ou un management qui offre une histoire forte et authentique. Cependant à l’ère du numérique et des plus jeunes générations, les millennials ne veulent plus s’ennuyer et les consommateurs ou les clients, veulent être touchés de façon plus ciblée et interactive.

Beaucoup préfèrent adhérer à des valeurs qui résonnent avec leur histoire et qui sonnent « vrai », sous peine de s’en détacher. Beaucoup ne croient plus aux communications de certaines marques et encore plus passent d’une fesse à l’autre dans des meetings, où les cafés et les bonbons à la menthe leur permettent de passer le temps.

Notre histoire doit alors être personnalisée, authentique, captivante et dynamique…. Le Storytelling c’est de l’énergie, de l’impact et de la motivation dans le branding, la prise de parole et le management pour motiver le changement.

Voici 10 règles pour un Storytelling stratégique qui appelle à l’action :

  1. Préparez en pensant à votre audience :

    Soyez empathique : comment vous sentiriez-vous en écoutant votre présentation, votre évaluation ou votre conférence ? Si vous avez envie d’un café ou d’un Prozac, recommencez !

  2. Soyez impactant dans le fond comme dans la forme .

    Soyez court, accrocheur et visible dès le début – Nous devons avant tout séduire pour être écoutés.

  3. Développez un contenu en pensant bénéfices

    Posez-vous la question sur ce que votre histoire apporte aux autres plus qu’à vous-même. Nous séduisons en parlant pour les autres, pas pour soi. Transformez : « nous avons une machine deux fois plus performante » en : « Vos productions seront deux fois plus rapides ».

  4. Soyez congruent

    Une histoire qui touche est cohérente entre le ton utilisé, vos valeurs, votre personnalité et les valeurs de votre marque. Trouvez votre histoire authentique dans les racines de votre mission initiale.

  5. Soyez vrai

    Trouvez votre archétype : vous êtes drôle ? Rassurant ? Informatif ? Conquérant ? Empathique ?… L’objectif est d’être naturel dans le fond comme dans la forme.

  6. Définissez un pitch ancré dans un objectif

    Un objectif est un « call to action » : Que voulez-vous changer dans le comportement ou l’attitude de votre audience ?

  7. Ce que vous êtes est plus important que ce que vous dite.

  8. Apportez une partie de vous

    Soyez personnel, mais seulement si cela apporte quelque chose à votre message et que cela génère des émotions.

  9. Inspirez-vous

    Les grands écrivains lisent beaucoup.

  10. Terminez avec un challenge

    « Maintenant comment allez-vous changer votre façon de… ? »

 

Et maintenant, qu’allez-vous changer pour rendre vos contenus encore plus dynamiques et motivants ? (Je me devais de terminer comme cela !)